Histoire de l'aquarelle

Les origines de la peinture aquarelle remonte peut-être même jusqu'aux peintures rupestres paléolithiques, mais c'est à la renaissance qu'elle connait sont apogée.

aquarelle

L’aquarelle est un art, une méthode de peinture dans lesquels les peintures utilisées sont des pigments en suspension dans de l'eau. Le support traditionnel commun pour l'aquarelle est le papier, mais il y a aussi le papyrus, les papiers d'écorce, les plastiques, le papier vélin ou le cuir, le tissu, le bois et la toile. Les aquarelles sont généralement transparentes et lumineuses. L’aquarelle peut également être rendue opaque par l'ajout de blanc chinois. En Asie de l'Est, la peinture à l'aquarelle à l’encre est considérée comme de la peinture au pinceau. Dans la peinture chinoise, coréenne, japonaise, c’était la méthode dominante, souvent en monochrome noir ou marron. L'Inde, l'Éthiopie et d'autres pays ont également une longue tradition dans l’aquarelle. L’aquarelle peinte avec les doigts est originaire de Chine.

L'aquarelle est très ancienne, datant peut-être des peintures rupestres paléolithiques d’Europe. Elle a été utilisée pour l'enluminure au moins depuis l'époque égyptienne, mais surtout dans le Moyen Âge européen, mais son histoire en tant qu’art commence vraiment à la Renaissance. L'Artiste allemand du Nord Albrecht Dürer né en 1471 et décédé en 1528, qui a peint plusieurs jolies aquarelles botaniques, de la faune, et de paysage, est généralement considéré comme l'un des premiers représentants de ce genre à la renaissance. Une importante école de peinture à l'aquarelle en Allemagne a été dirigée par Hans Bol (1534-1593) dans le cadre de la Renaissance Dürer.

Malgré ce début précoce, les aquarelles étaient généralement utilisées par les peintres de chevalet baroques seulement pour des croquis, des dessins, ou des copies.

Parmi les premiers notables pratiquant la peinture à l'aquarelle étaient Van Dyck, lors de son séjour en Angleterre, Claude Lorrain, Giovanni Benedetto Castiglione, et de nombreux artistes hollandais et flamands. Cependant, les illustrations botaniques et d’espèces sauvages sont peut-être la tradition ancienne la plus importante dans les aquarelles. L’Illustration botanique est devenue populaire à la Renaissance, à la fois à titre d'illustration sur des bois teintés, dans des livres ou des journaux grand format, et des dessins à l'encre sur vélin teinté, ou sur papier.

Textes site "Aquarelliste"

 

Share